Des soucis m'éloignent de ce blog et de la couture.

C'est sans gravité et j 'espère revenir assez vite avec des surprises.

En attendant, voici des nouvelles d'Henriette.

C'est une adorable petite chienne pleine de vie à l'humeur taquine (même si ce n'est pas flagrant sur ce cliché).nouveau_20395_01

Regardez ce tendre minois...

Et là devant cette photo je ne peux m'empêcher de citer un extrait de Misérable Miranda un livre d' ISABEL WOLFF: "Il avait l'air inquiet - cela dit, les teckels font toujours cette tête-là, c'est leur expression naturelle - , comme s'il venait d'y avoir un nouveau krach boursier." J'apprécie cette auteure qui m'accompagne dans les moments de temps gris. Ses écrits sont distrayants et on ne peut plus accessibles. A mon sens elle est à la littérature ce que les desesperates housewifes  sont au cinéma, c'est à dire pas grand chose. Mais on a tous besoin de récréations loin des prises de tête.

Bon, pour en revenir à Henriette, elle a raison de s'inquiéter.   Figurez vous que ce week-end je l'ai retrouvée aux prises avec un monstre haineux assoiffé de sang et de bière qui armé d'un appareil photo se réjouissait à  l'avance du mal qu'il allait faire. Ses narines immenses tremblaient de plaisir et son regard s'illuminait d'un faisceau de haine alors que, bavant, il appuyait frénétiquement sur le déclencheur. Ce monstre poilu bien que chauve, bien entendu, n'est autre que mon beauf. Je vous mettrais bien un lien vers ses blogs ou site (d'ailleurs je le fais) mais vu qu'il n'a rien fabriqué d'intéressant depuis longtemps (sauf ça, les illustrations de Silhouette cacahouette) je vous encourage à ne pas aller voir.

Et les photos d'Henriette, me direz vous. Eh bien, les voilà.henriette_c_la_plus_chouette     C'est affreux, je vous avez prévenus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Download_002